mardi 25 août 2015

Soie lactée de Cattier

Buenos Dias les Bridget !

Les chaleurs sont assez difficiles à gérer niveau brillance pour la peau de mon visage, qu’en plus de cela je ne maquille presque pas (j’aime bien faire une pause durant les vacances). Sachant que je cherche à la fois de la matité et de l’éclat, autant vous dire que le challenge est compliqué. Etant bonne cliente de la marque Cattier (dont je vous ai parlé du lait nourrissant au beurre de karité et géranium), j’ai voulu tester le sérum pour peaux mixtes à grasses répondant au doux nom de Soie lactée.


De l’intérêt du sérum

Le sérum fait partie des différentes étapes du layering à la japonaise. Il s’agit d’un fluide très concentré (enfin, c’est ce qu’on nous dit…) à appliquer sur le visage propre avant le soin (la crème de jour ou de nuit donc). Pour ma part, mon sérum se résume à de l’huile de jojoba bio (excellente pour les peaux mixtes à grasses) et je n’en mets que le soir. Mais en voyant ce petit flacon me promettre de matifier et de réguler mon épiderme si exigeant, j’ai dit « banco » !

De belles promesses, et des déceptions

Les allégations sur l’emballage sont alléchantes. Petit focus :

« Le sérum matifiant rééquilibrant Soie Lactée, à la texture douce et légère, matifie durablement et régule la production de sébum. L’Epidermist, un actif à l’action perfectrice, issu d’un micro-organisme marin, stimule le renouvellement cellulaire, resserre les pores et renforce les défenses naturelles de la peau. Le Bioecolia®, un actif naturel protecteur de l’écosystème cutané, aide à maintenir l’équilibre de l’épiderme. Un cocktail de cires végétales, l’Hydracire S, associé à l’huile de noisette bio, aux propriétés anti-oxydantes et restructurantes, apporte confort, douceur et protection. Le teint est lissé et unifié, la peau est veloutée, matifiée et rééquilibrée. »

Bon, personnellement, je déteste ces présentations aux noms pompeux qui ne veulent rien dire et sont là pour faire rêver l’ignorante que je suis. Alors je cherche :
-          si l’Epidermist  est issu d’un micro-organisme marin, il s’agit de l’extrait de plancton qui apparaît en fin de liste INCI (logique néanmoins puisqu’il s’agit d’un actif)
-          le Bioecolia : the grand inconnu au bataillon pour moi ; peut-être s’agit-il de l’alpha-glucan oligosaccharide qui a des propriétés filmogènes et donc protectrices ?
-          l’Hydracire S, si je ne dis pas de bêtises, est l’ingrédient n°3 : acacia decurrens + jojoba + sunflower seed cera + polyglyceryl-3 esters (des cires de mimosa vert, de jojoba, de tournesol et des esters de polyglycérils 3 que je ne saurais vous définir)

En fait, la composition est bonne et la plupart des ingrédients (huile de noisette incluse) ont une bonne place dans la liste, d’autant plus que le produit est certifié Ecocert… Mais quand le marketing passe par là, on n’y comprend plus rien, et c’est dommage…

Passons maintenant à l’usage (ce qui vous intéresse sûrement le plus) : eh bien c’est la dégringolade. J’ai essayé le sérum avec trois crèmes de jour différentes, et le constat fut à chaque fois le même : ça brille, ça luit, ça fait teint de friteuse, des pores ultra dilatés, tout ce que je déteste. J’ai essayé en l’appliquant avant la crème, ou bien en la mélangeant avec cette dernière avant application : rien à faire. La seule utilisation correcte que j’en tire, c’est seul et sans crème de jour : la peau est matifiée durant quelques heures, mais ne tient pas dans le temps. Heureusement, il ne dessèche pas ma peau ! Mais l’on est bien d’accord que l’intérêt d’un sérum, c’est de l’utiliser en combo avec une crème hydratante, non ?

Faut-il l’acheter ?

Je ne vous ferai pas l’affront de vous faire un dessin, d’autant plus que je dessine mal. Mais ce sérum ne remplit pas sa fonction de sérum. Adieux, rêves de matité et d’équilibre avec cette soie lactée de Cattier qui, chez moi, ne tient pas ses promesses !


Packaging : 05/05
Efficacité : 01/05
Plaisir d’application : 04/05
Prix : 04/05

Où se le procurer : au prix de 19 euros environ dans vos parapharmacies et sur le site ayanature.com.

A vous les studios ! Vous aussi, vous avez rencontré le même problème que moi ? Auriez-vous un sérum pour peaux grasses à me conseiller ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire