jeudi 17 septembre 2015

La crème Wild Rose pour peaux mixtes à grasses de Korres : et plouf !

Kalimèra les Bridget !

En surfant sur la toile, j’ai entendu beaucoup de bien d’une marque étrangère qui propose des produits tops, naturels et aux parfums envoûtants : j’ai nommé la grecque Korres. L’un de ses produits phares, la crème Wild Rose, a donc attiré particulièrement mon attention, d’autant plus qu’elle existe en deux versions : pour peaux normales à sèches et pour peaux mixtes à grasses. C’est bien évidemment cette dernière que j’ai ajoutée à mon panier.


Les promesses

C’est un peu une crème à tout faire ! Lisez plutôt :

« Crème hydratante 24H et anti-brillance, réduit l'excès de sébum, la brillance de la peau sans la dessécher. 

Estompe les ridules et atténue les taches brunes pour révéler un teint uni et éclatant. 

Texture onctueuse, non grasse, pénètre rapidement, au parfum léger de Rose.

Soin idéal pour les peaux qui brillent. Résultat: peau nette et matifiée !

Testé sous contrôle dermatologique, sans parabène. Convient aux peaux sensibles. »

Donc si je dois résumer : hydratante, matifiante, régulatrice et anti-âge. Que d’actions alléchantes ! Ma peau va adorer !

Le test

Quand j’ai ouvert le pot pour la première fois et que j’ai senti la crème, mon cerveau a été envahi d’une onde de plaisir : mon Dieu, quel parfum de rose ! Mais une rose délicate et puissante, qui n’est pas du tout écœurante. C’est très clairement une réussite ! Et ensuite, c’est l’heure du « pouin-pouin-pouiiiiiiiin ». Après trois semaines de test à l’appliquer matin et soir, cette crème Wild Rose n’a pas fait du bien à ma peau. Après l’application, je ressentais de l’inconfort, des tiraillements, même des échauffements. J’avais mis ça un temps sur le compte du soleil, m’étant exposée plusieurs jours à l’extérieur. Mais même après cette période, ces effets indésirables ont persisté.
Ma peau était-elle hydratée ? La réponse est oui. Ma peau était-elle matifiée ? Alors là pas du tout ! Une vraie luciole qu’on voyait aisément par nuit noire ! Ma peau était-elle régulée ? Là encore, pas du tout, et j’ai même eu droit à de petits boutons en sus. Quant à son action anti-âge, étant encore dans la pleine fleur de la vie (lyrisme), je ne peux pas donner mon opinion sur ce point.

La composition

S’il y a bien un reproche que je peux faire au site internet de Korres, c’est le manque de clarté et de transparence dans la transcription de la composition de ses produits. Point de liste INCI, mais tout un catalogue de ce que contient ou ne contient pas la crème. On nous informe par ailleurs que Wild Rose contient 96.8% d’ingrédients naturels, ce qui a tendance à rassurer le consommateur. Mais là aussi, on est dans les mêmes techniques commerciales que la gamme Naturé Moi dont je vous ai parlé l’autre jour.

C’est seulement une fois l’objet acheté que l’on peut se jeter sur l’emballage et jeter un œil sur la formulation. Le site nous avertit déjà de la présence de PEG, des composés synthétiques inoffensifs pour la peau et jouant notamment le rôle d’émulsifiant, mais polluants pour la planète.


Déjà, quand je regarde la liste INCI de la crème Wild Rose, j’ai peur. Quelle longueur ! Quelle complexité ! Avec l’expérience, je me rends compte que c’est rarement bon signe. Puis j’applique les conseils de Julien Kaibeck (lisez vite son livre sur la Slow Cosmétique, très instructif !), et je regarde les cinq premiers ingrédients (ceux qui représentent à eux seuls le plus gros pourcentage de la formule) : de l’eau (normal), de la glycérine (hydratante), du dicaprylyl ether (une huile estérifiée qui sert seulement de support – mais bien notée sur le site www.laveritesurlescosmetiques.com), du dicaprylyl carbonate (idem) et de l’alcool dénaturé (bof bof). Rien d’extravagant mais mis à part la glycérine, le reste n’est pas franchement intéressant pour la peau.

Et plus loin, ça se gâte. Entre autres ingrédients pas naturels du tout, on trouve :
-          les Acrylates/C10-30 Alkyl Acrylate Crosspolymer : chimiques et à la note écologique désastreuse
-          le Butylphenyl Methylpropional : une substance odoriférante chimique et allergisante pour créer ce merveilleux parfum de rose 
-          le Carbomer : un gélifiant à la note écologique désastreuse itou
-          l’ Hydroxyisohexyl 3-Cyclohexene Carboxaldehyde : aux mêmes propriétés que le butylphenyl cité plus haut.

Donc si je résume : une grande proportion d’ingrédients qui, glycérine mise à part, n’ont pas beaucoup d’intérêt pour la peau, une multiplication d’extraits végétaux naturels dosés à des pourcentages infimes, et par-ci par-là, des ingrédients douteux pour un produit et une marque qui se veulent naturels.


Faut-il l’acheter ?

En ce qui me concerne, c’est un grand « NON ». Non seulement cette crème n’est pas aussi naturelle que Korres veut bien nous le faire croire, mais en plus, elle ne convient pas du tout à ma peau sensible qui réagit mal à l’application. Pire : elle luit ! Enfin, je trouve son prix prohibitif compte tenu du peu de qualité de la formulation, les ingrédients naturels étant ici réduits à peu de choses. Le seul atout que je vais amèrement regretter, c’est son parfum enivrant. Je vais garder le pot comme une relique et renifler son doux parfum quand je serai en manque. Mais c’est tout.


Packaging : 05/05
Efficacité : 00/05
Parfum : 05/05
Prix : 01/05

Où se la procurer : 34 euros les 40 ml sur le site de la marque.


A vous les studios ! Etes-vous une adepte de la marque ? Avez-vous eu la même mésaventure avec cette crème ? 

2 commentaires:

  1. Merci pour ton article ;) ohh je suis déçue aussi, je pensais vraiment que Korres était plus naturelle que cela !! :( J'ai toujours été intriguée et attirée par la marque, mais je crois n'avoir jamais essayé en fait !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a d'autres produits qui sont sympas malgré tout, mais je n'ai pas vraiment eu de chance avec celui-ci... :( Néanmoins, je maintiens que les informations quant à la composition demeurent floues pour des questions de business... Si jamais tu étais amenée à tester Korres, n'hésite pas à me dire ce que tu en penses !

      Supprimer