jeudi 5 novembre 2015

L’huile démaquillante lactée de Melvita : une alternative bio à Edenens

Bonjour les Bridget !

J’ai fini depuis un moment l’huile démaquillante lactée de la marque Edenens ; un produit dont j’étais globalement satisfaite même si une ou deux choses me chiffonnaient. Ce fut donc l’occasion d’acheter et de tester celle proposée par la marque Melvita, une marque que j’affectionne tout particulièrement.


L’utilisation

Avec Edenens, il suffit d’appliquer l’huile à même la peau, de masser de façon circulaire pour décoller les impuretés et le maquillage puis de rincer ; avec l’eau, le produit se transforme en lait et est facilement évacué.

La version de Melvita est un peu différente à l’usage : il faut au préalable humidifier son visage avant d’appliquer l’huile. Du coup, l’huile se transforme tout de suite en lait au contact avec la peau. Pour les yeux, je mouille puis essore deux lingettes Les Tendances d’Emma et j’y dépose du produit avant de démaquiller en douceur mes yeux. Ensuite on rince tout. Et ça marche !

Les plus de Melvita par rapport à l’Huile lactée Edenens

Ce qui m’a intéressée en priorité, bien évidemment, c’est sa formulation… parfaitement clean. 100% des ingrédients sont d’origine naturelle et, hit score, 85% du total des ingrédients est issu de l’agriculture biologique. Chapeau. Le premier ingrédient est l’huile de graines de carthame, réputée pour son pouvoir adoucissant et hydratant, puis des émulsifiants afin de transformer l’huile en lait au contact de l’eau, et des huiles support. Arrivent ensuite différentes huiles végétales dont celle de rosier muscat, qui n’est pas majoritaire dans le produit. Un bon point par rapport à l’Huile lactée d’Edenens qui n’était pas totalement « propre ». D’ailleurs, tout comme sa concurrente, pas de soucis de réaction cutanée indésirable. Ma peau tolère très bien le produit, et je n’ai pas repéré d’éruption boutonneuse suite à son utilisation.

Crash test : deux FAP Urban Decay, 1 RAL Lancôme, 1 blush Nars, 1 BB Cream Bio by Nuxe

Tout est parfaitement démaquillé, mais demeure le difficile Rouge in Love de Lancôme, à la tenue infaillible ;)
Autre plus : l’application sur les yeux se fait sans heurts. Pas de picotements, pas de pleurs, pas d’yeux qui collent. Toto va bene !

Dernier bon point pour moi : son délicat parfum de rose. J’aime beaucoup l’odeur de cette fleur mais je déplore souvent dans les cosmétiques son caractère chargé voire chimique. Ici, la fragrance est bien présente, mais ne m’écœure pas du tout. Un bonus pour le plaisir d’application !

Le petit moins…

J’ai tout de même une petite préférence côté texture pour la version d’Edenens, qui offre un toucher sec contrairement à l’huile de Melvita.












Faut-il l’acheter ?

L’huile lactée de Melvita mérite amplement sa place de n°1 de sa catégorie d’après Le Guide des Meilleurs Cosmétiques 2015-2016. Une composition irréprochable, efficace sur tout le visage (même les yeux, qui ne piquent pas), pour un démaquillage parfait et une bonne hydratation. Et ce parfum de rose, j’adore ! Bien sûr, un simple flacon d’huile végétale bio de votre choix (je vous recommande l’huile de jojoba) suffit au démaquillage. Mais il n’y a pas la magie de l’huile qui se transforme en lait !


Packaging : 05/05
Efficacité : 05/05
Parfum : 05/05
Prix : 04/05

Où se la procurer : au prix de 17.20 euros les 145 ml sur le site de la marque, et dans vos boutiques spécialisées.

A vous les studios ! Cette huile lactée version bio vous tente-t-elle ?


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire